Navigation – Plan du site
2013

Pompéi. M. Tullius et le temple de Fortune Auguste

Campagne de fouilles 2012
William Van Andringa
École française de Rome, Université de Lille 3 (UMR 8164 du CNRS HALMA-IPEL), Association Arkeolan, Musée Oiasso d'Irun, Soprintendenza speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei

Notes de la rédaction

Il nous est agréable de remercier Mme la Soprintendente T. E. Cinquantaquatro et le directeur de Pompéi, M. A. Varone pour leur soutien à ce programme de recherche. Nos remerciements sincères vont aussi à l’ass. Vincenzo Sabini pour son suivi attentif du chantier. L’équipe est composée des membres suivants : Jean-François Bernard (EFR), Carole Chevalier, Sylvie Coubray (INRAP), Arnaud Coutelas (ArKeMine), Thomas Creissen (Univ. Tours), Franck Decanter (INRAP), Cyril Driard (EVEHA), Djamila Fellague (Univ. Grenoble 2), Johannes Laiho, Aitziber Lekuona (Musée Oiasso d’Irun), Tuija Lind, Christophe Loiseau (Univ. Le Mans), Véronique Zech-Matterne (CNRS), Maria Jose Noain (Musée Oiasso d’Irun), Tarek Oueslati (CNRS), Emmanuelle Rosso (Univ. Aix-Marseille), Stéphanie Thomas (EVEHA), María Mercedes Urteaga (Musée Oiasso d’Irun), William Van Andringa (Univ. Lille 3), Anne-Sophie Vigot (EVEHA), Véronique Zech-Matterne (CNRS), Elena Zanguitu (Musée Oiasso d’Irun), Albert Ribera (SIAM Valence), Macarena Bustamante Alvarez, Adrien Malignas, Jordi Principal et Delphine Remeau.

Texte intégral

Le temple de Fortune Auguste est situé à un carrefour majeur de la ville, au nord du forum. L’aedes a été financée par un évergète local (M. Tullius), vraisemblablement dans les années du tournant de l'ère. Les relevés et l’étude stratigraphique du temple et de son environnement urbain permettent de reprendre sous un angle archéologique la question de la fondation d’un culte dans une colonie romaine et apportent des données fondamentales sur la fabrique urbaine d’un quartier situé dans une position stratégique, entre le forum et la région VI.

Une campagne de vérifications stratigraphiques et de relevés a eu lieu à l’emplacement du temple de Fortune Auguste et de ses annexes (VII, 4, 1-2) du 10 avril au 5 mai 2012.

Le programme a d’abord concerné l’achèvement de la fouille de la cella du temple (VII, 4, 1) : deux quarts ont été fouillés en 2011 ; les deux autres quarts l’ont été en 2012. La mise à nu de la chape du podium a permis un relevé exhaustif de l’ensemble des quelque deux cents cinquante trous de piquets et de poteaux laissés par les travaux d’ornementation de la cella. Seul un relevé complet de ces empreintes peut en effet amener une interprétation satisfaisante de l’ensemble des cavités (trous d’échafaudages et d’installations de chantier, etc.). Ce travail a nécessité un décapage des remblais modernes et des reliquats de mortier antique sur une épaisseur de 10 à 20 cm de profondeur, puis la fouille et le relevé (coupes et plans) des nombreux trous de poteaux et de perches qui percent la surface du podium.

Certains sondages réalisés les années précédentes ont été rouverts de manière à compléter les observations stratigraphiques ; il était en particulier nécessaire de vérifier le phasage et de préciser certains points d’une histoire urbaine complexe qui n’a laissé de traces claires qu’à partir du IIIe siècle av. J.-C. Le sondage 5a a été ainsi repris et élargi vers l’ouest ; la fouille a été poursuivie jusqu’au terrain naturel, montrant plusieurs phases de réaménagement d’un espace de service entre le début du IIe siècle av. J.-C. et l’époque augustéenne. Le secteur septentrional du sondage 7 a également été repris et fouillé jusqu’au sous-sol géologique ; il a notamment permis de mettre au jour les fondations du temple installées à une profondeur de trois mètres par rapport au sol des annexes de l’époque augusto-tibérienne. Comme ailleurs, la stratigraphie montre une succession importante de faits archéologiques développés à partir d’un nivellement de la zone (opéré pour l’installation de l’insula au IIIe siècle av. J.-C.). Deux autres sondages nommés 12 et 14 ont été implantés de manière à comprendre l’articulation des espaces domestiques antérieurs au temple et aux annexes. Le premier a été installé à l’entrée des annexes, à l’ouest du mur MR0034, ayant pour objectif de compléter les informations relatives à la présence d’un bloc monumental en tuf appuyé sur le grand mur MR0033. Le sondage 14 a concerné la salle de banquet des ministres de Fortune Auguste, donnant des informations précieuses sur les trois phases d’aménagement des annexes occupées par les ministres du culte entre l’époque augustéenne et la période flavienne.

La fouille a été complétée par des relevés architecturaux du temple et des annexes ainsi que par une étude des blocs d’ornement, des maçonneries et des techniques du bâti. La synthèse de la réflexion a pris la forme d’une restitution 3D du monument. Parallèlement à ces opérations, une partie du matériel archéologique a été étudiée, notamment les os animaux ainsi que les restes carpologiques et anthracologiques. Une mission a également été organisée au musée de Naples pour compléter l’étude de la statuaire provenant du temple (statue féminine et statue dite de « M. Tullius »).

Fig. 1 – Pompéi. Temple de Fortune Auguste : localisation des sondages.

Fig. 1 – Pompéi. Temple de Fortune Auguste : localisation des sondages.

Topographie : T. Lind, J. Laiho ; DAO : C. Chevalier.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Pompéi. Temple de Fortune Auguste : localisation des sondages.
Crédits Topographie : T. Lind, J. Laiho ; DAO : C. Chevalier.
URL http://cefr.revues.org/docannexe/image/974/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,2M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

William Van Andringa, « Pompéi. M. Tullius et le temple de Fortune Auguste », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome [En ligne], Les cités vésuviennes, mis en ligne le 04 juin 2013, consulté le 20 août 2017. URL : http://cefr.revues.org/974 ; DOI : 10.4000/cefr.974

Haut de page

Auteur

William Van Andringa

Université Lille 3, HALMA-IPEL (UMR 8164 CNRS-Lille 3) - william.vanandringa[at]univ-lille3.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École française de Rome

Haut de page
  • Logo École française de Rome
  • Revues.org